40 Millions d'Euros investis

40 emplois créés

Decazeville

Un projet tourné vers l'avenir

Tourné vers l’avenir, Solena propose, en complément des actions de réduction à la source, de traiter autrement les déchets qui continuent d’être produits chaque jour au sein des ménages et des entreprises.

Comment ? En créant un Pôle dédié à la Valorisation des déchets qui répond aux objectifs de la Loi de Transition Energétique pour une Croissance Verte.
Une Usine, regroupant plusieurs installations industrielles complémentaires permettra, grâce à des procédés de dernière génération, de récupérer dans les déchets tout ce qui peut être valorisé : sous forme de matière pour être recyclé, sous forme d’énergie en produisant du biogaz et des CSR, ou encore sous forme de compost dès que la collecte à la source des biodéchets sera organisée.
En complément, un bioréacteur permettra de gérer la fraction non valorisable, très minoritaire.

C’est un projet industriel, d’avenir, ancré dans l’économie circulaire, qui fera des déchets des ressources matière et énergie pour les générations actuelles et futures, tout en préservant l’environnement et la biodiversité.
Pensé pour apporter une solution au territoire, il s’inscrit en complément des filières vertes qui se développent depuis plusieurs années en Aveyron, et plus particulièrement sur le Bassin.

Tri, méthanisation, production d’énergies …, Solena souhaite devenir une nouvelle filière de l’économie du recyclage, qui fera de l’Aveyron un département exemplaire dans la prise en charge de ses déchets.

Un projet pour le territoire

Chiffres Clés

Decazeville

Un projet pour le territoire

Qui répond aux objectifs du territoire

Le département de l’Aveyron s’est fixé pour objectif, dans son Plan Départemental de Gestion des Déchets non Dangereux, d’être autonome dans la gestion de ses déchets non dangereux (poubelles ménagères), en disposant d’une solution départementale et de proximité.
Solena, en proposant de construire une unité industrielle sur le site de Dunet à Viviez, apporte une solution concrète, qui donne priorité à la valorisation pour préserver les ressources.
Dimensionné et adapté aux besoins du territoire, Solena permettra, grâce à des outils industriels de dernière génération, de trier les déchets ménagers afin d’en extraire toutes les ressources et augmenter ainsi la valorisation sous forme de matière ou d’énergies.
C’est un projet départemental, de proximité, qui est aussi un élément de réponse aux enjeux globaux de préservation des ressources et de production d’énergies.

Et traitera les déchets du territoire

Solena traitera uniquement les déchets non dangereux produits sur le territoire de l’Aveyron.
Ce sont :

  • Les ordures ménagères
  • Les déchets des entreprises (déchets de cantine, papiers / cartons / Plastiques en mélange …)
  • Les refus de tri des collectes sélectives (erreurs de tri de la poubelle jaune)
  • Les déchets de tout-venant déposés en déchetterie

Cela représente, au niveau du département, 110 000 tonnes / an dont au minimum 50 % seront valorisées sous forme matière ou énergie.
Actuellement ces déchets sont traités majoritairement hors du département. Seul le site de Solozard, à Villefranche de Rouergue, en traite une partie, mais sa fermeture est programmée en 2019.

Un projet participatif

Vous souhaitez participer ?

Un projet participatif

Depuis début octobre, Solena est engagée dans une démarche d’information et de concertation pour permettre à chacune des parties intéressées de mieux comprendre et mieux appréhender le projet que propose Solena au territoire.

Organisées autour de groupes de travail, plus propices à la qualité des échanges, les réunions permettent de mieux comprendre quels sont les enjeux actuels liés aux déchets.

Procédés de traitement, maitrise des nuisances, intégration au territoire, création d’emplois, en complément des actions de réduction à la source, portées par les territoires, Solena propose une nouvelle approche dans la prise en charge des déchets produits chaque jour au sein des ménages et des entreprises.

Tous ces sujets sont abordés librement, afin que toutes les questions que peuvent se poser les participants aient une réponse.
Cette démarche sera poursuivie au cours des prochaines semaines, pour que chacun puisse disposer des éléments d’appréciation et de compréhension nécessaires sur des métiers nouveaux, totalement repensés pour répondre aux enjeux actuels de préservation des ressources.

Vous souhaitez participer ?

Contactez-nous

Nos métiers